MENU

2e objectif atteint: une victoire sur les 3 parties à Boisbriand !!!!

Jan Kostalek a profité d’une énorme erreur de concentration de l’adversaire pour compléter une superbe passe à Peter Trainor, lui permettant de s’échapper et de marquer le but gagnant après 2 minutes 40 de temps supplémentaire vendredi, propulsant l’Océanic vers une dramatique victoire de 4-3 sur l’Armada de Blainville-Boisbriand, sur sa patinoire, devant une salle comble de 3,500 spectateurs.

Alors qu’il y avait hors-jeu à retardement à la ligne bleue de l’Océanic, les joueurs de l’Armada ont décidé de ne pas toucher à la rondelle, évitant ainsi le coup de sifflet qui aurait interrompu l’action, mais se retrouvant tous en position statique, alors que chacun croyait que l’autre toucherait au disque. Voyant Trainor arrivé du banc de l’Océanic et laissé ainsi sans surveillance, Kostalek lui a aisément remis la rondelle pour l’échappée qui permet aux hommes de Serge Beausoleil de prendre les devants 3-2 dans la série 1/4 de finale 4 de 7, qui se transportera au Colisée de Rimouski pour les matchs 6 et 7 lundi et mardi soir, 19 heures 30.

Ayant perdu les deux rencontres précédentes, les Bas laurentiens voulaient corriger deux lacunes principalement pour retrouver le sentier de la victoire, et ils ont bien réussi. D’abord, ne plus s’impliquer dans des discussions stériles avec les joueurs adverses après les arrêts de jeu tout en réduisant les pénalités de leur côté. L’équipe à écopé vendredi de 5 punitions, soit la moitié moins que mercredi, et 2 des ces pénalités furent pour avoir lancé la rondelle directement dans les gradins à partir de la zone défensive, donc 3 punitions seulement ”dans l’action”, ce qui fut un fait saillant. L’Armada a pour sa part écopé de 2 pénalités, les deux équipes étant blanchies sur leur jeu de puissance.

Ensuite, on espérait que les efforts des attaquants seraient récompensés par des buts, ce qui s’est produit. Avant la rencontre, les joueurs d’avant de l’Océanic avaient été blanchis depuis plus de 133 minutes de jeu dans la série. Outre Trainor (2), Anthony DeLuca (2), Michaël Joly (8) et Sébastien Sylvestre (3), tous des attaquants, ont fait bouger les cordages à l’aide de seulement 27 lancers, tandis que Philippe Desrosiers bloquait 30 tirs.

La table est mise pour le 6e match de cette passionnante série lundi soir, et les joueurs de l’Océanic ont bien hâte de retrouver leur partisans, qu’ils espèrent nombreux et bruyants.

 

plus de nouvelles
Équipe Canada représentée par plusieurs gros noms de la LHJMQ au Mondial M18
Il y a 6 jours
COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Serge Beausoleil avec l'Océanic de Rimouski pour les 3 prochaines saisons
il y a 2 semaines
Hockey Canada annonce la formation au camp d’entraînement en vue du Championnat mondial des M18
il y a 3 semaines
Vivez l'Océanic - Épisode 6
il y a 3 semaines
Le gala des Rondelles d’Or 2018 : une soirée mémorable!
il y a 3 semaines
Alexis Lafrenière : Recrue de l’année dans la LHJMQ
il y a 3 semaines