MENU
67 petites secondes d’inattention qui font mal !

L’Océanic a rivalisé plus que convenablement face à l’une des puissances de la LHJMQ pendant près de 59 minutes, mais a vu son inexpérience le rattraper quand il s’est incliné 5-1 dimanche aux mains de l’Armada, à Boisbriand, devant une foule de 2,475 spectateurs.

Après s’en être tiré en première période avec un mince déficit de 0-1, gracieuseté de Pierre-Luc Dubois (7e + 2 passes), mais son premier dans son nouvel uniforme, les visiteurs ont créé l’égalité 1-1 grâce à une belle action de Nicholas Blachman (2e) pour battre Samuel Montembault.

Mais un peu comme à Sherbrooke la veille, il n’aura fallu qu’une minute et 7 secondes pour voir les locaux exploser avec 3 buts sans riposte, ceux de Yvan Mongo (9e + une aide), Christian Wejse (2e) et Anthony Poulin (4e), les deux premiers face au jeune gardien Jimmy Lemay, 17 ans, qui prenait place devant le filet de l’Océanic pour une 5e fois seulement, et le dernier contre Alexandre Lagacé, pour permettre à Serge Beausoleil de calmer son jeune cerbère avant de le renvoyer dans la mêlée, où il a somme toute bien fait avec un total de 23 arrêts en 59 minutes 37 de jeu.

Parmi les éléments positifs pour les Bas-laurentiens à retenir face à un club qui aspire aux grands honneurs cette saison, on se doit de mentionner la robustesse affichée, avec plusieurs mises en échec de qualité, et le travail en désavantage numérique, les unités rimouskoises résistant à 5 attaques à cinq adverses. Par contre, le jeu de puissance n’a rien produit sur 4 opportunités et l’attaque en général n’a tiré que 23 fois au total, dont 12 lancers en 3e période.

L’Océanic retrouvera ses partisans pour une seule rencontre avant de reprendre la route, et se sera mardi soir au Colisée Financière Sun Life, alors que le Drakkar de Baie-Comeau sera de passage. Il s’agira d’un match très important entre les deux clubs. L’Équipe de toute une région occupe le 16e et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires avec 35 points, deux de plus que les Nord-Côtiers, qui ont cependant 2 parties en mains. Avec encore 4 affrontements à venir en saison régulière entre les 2, chacun d’entre eux revêt une importance capitale.

plus de nouvelles
L'Océanic revient de l'arrière.....mais se retrouve les mains vides !
Il y a 12 heures
Remparts de Québec 7 vs Océanic de Rimouski 6
Il y a 14 heures
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas !
Il y a 2 jours
L'Océanic va surprendre les meneurs sur leur glace !
Il y a 3 jours
Pas facile, mais l'Océanic mets fin à une vilaine séquence !
Il y a 5 jours
Drakkar de Baie Comeau 2 vs Océanic de Rimouski 4
Il y a 5 jours