MENU

Jevpalovs encore le héros: l’Océanic éliminé !!!

Après avoir compté le but gagnant en 2e période supplémentaire lors du match numéro 3 de la série, Nikita Jevpalovs a d’abord créé l’égalité avec moins de 3 minutes à faire en 3e période, puis a récidivé en surtemps, après 13 minutes de jeu, donnant une victoire de 8-7 à l’Armada de Blainville-Boisbriand mardi soir, devant une foule de 3,235 spectateurs au Colisée de Rimouski.

Avec ce gain, l’Armada remporte la série 1/4 de finale par 4 victoires contre 3 face à l’Océanic, et accède à la ronde demi-finale où il retrouvera l’adversaire qui l’avait éliminé l’an dernier, le Drakkar de Baie-Comeau.

Peter Trainor (4e et 5e) et William Couture (2e et 3e)  ont dirigé l’attaque de l’Océanic, qui menait 4-0 après une poussée de 4 filets en 4 minutes et 3 secondes en fin de première période, mais qui n’a pu empêcher le retournement de la situation, surtout en raison d’une défensive passablement décimée. En effet, avec le vétéran de 20 ans Jimmy Oligny suspendu, Ryan MacKinnon 19 ans qui renouait avec la compétition après une longue absence, et parce qu’il s’agissait d’un 7e match et Jan Kostalek qui jouait avec un poignet brisé et platré, Samuel Morin s’est blessé sur un contact avec Philippe Sanche et a du s’assoir au banc le reste du match, n’ayant joué qu’une dizaine de minutes au total. Cette délicate situation a mis énormément de pression sur les jeunes arrières de 16 ans Simon Bourque et Andrew Picco, qui se sont fort bien débrouillés dans la tourmente.

Michaël Joly (9), Tyler Boland (1) et Sébastien Sylvestre (4), ce dernier avec le but placant son équipe en avant avec 3 minutes 46 à faire en 3e, ont complété la marque pour la troupe de Serge Beausoleil, qui peut marcher la tête haute malgré l’élimination, elle qui ne comptait que sur 7 joueurs de 19 et 20 ans en uniforme mardi, face aux 14 de l’adversaire.

La discipline aura été un facteur déterminant tout au long de la série. Lors du 7e match, l’Armada a marqué une fois sur 4 occasions avec un homme en plus, blanchissant l’Océanic sur la seule opportunité qui lui a été offerte. L’Océanic n’avait pas beaucoup de marge de manoeuvre contre une équipe aussi disciplinée que l’Armada. La seule punition mineure simple des visiteurs mardi, était leur 23e seulement en 7 rencontres, alors que l’Océanic a du se défendre en infériorité numérique 42 fois durant le même laps de temps.

Par ailleurs, comme l’indique le pointage de ce dernier match, ce ne fut pas un duel de gardien numéro 1, alors qu’Étienne Marcoux a été chassé par l’Océanic après 20 minutes de jeu (4 buts sur 11 lancers) et que Philippe Desrosiers a subi le même sort après 46 minutes et 35 (6 filets sur 25 tirs). Dans les circonstances, les gardiens recrues Samuel Montembeault (Armada) et Olivier Tremblay (Océanic) ont fort bien fait en relève, le premier cédant 3 fois sur 17 lancers et remportant la victoire, alors que Tremblay concédait 2 buts sur 11 tirs, ces 2 premiers buts alloué en 62 minutes de jeu en éliminatoires 2014.

plus de nouvelles
Équipe Canada représentée par plusieurs gros noms de la LHJMQ au Mondial M18
Il y a 6 jours
COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Serge Beausoleil avec l'Océanic de Rimouski pour les 3 prochaines saisons
il y a 2 semaines
Hockey Canada annonce la formation au camp d’entraînement en vue du Championnat mondial des M18
il y a 3 semaines
Vivez l'Océanic - Épisode 6
il y a 3 semaines
Le gala des Rondelles d’Or 2018 : une soirée mémorable!
il y a 3 semaines
Alexis Lafrenière : Recrue de l’année dans la LHJMQ
il y a 3 semaines