MENU
L’Océanic conclue sa superbe saison sur un revers !!!!

Bien qu’il n’avait rien à gagner ni à perdre du point de vue du classement, tout le contraire de son opposant, l’Océanic a offert une résistance honnête lors de son dernier match du calendrier régulier, s’inclinant malgré tout 5-3 devant les Remparts dimanche après-midi, au Colisée de Québec, quasi remplie pour l’occasion avec 13,663 spectateurs.

La formation Bas laurentienne, une des plus jeune du circuit Courteau tout au long de la saison, termine donc, contre toute attente, au 4e rang du classement général en raison de la primauté accordée au champions de divisions, mais avec le 3e meilleur bilan net du calendrier régulier, soit 41-18-3-6 pour 91 points. Le total de 18 défaites en temps règlementaire est le 2e plus bas après Halifax (6) et devant Baie-Comeau et Blainville-Boisbriand (19).

Sur le plan individuel, quelques joueurs ont profité de la dernière rencontre pour atteindre des plateaux. Ainsi, Peter Trainor est devenu le premier porte-couleur de l’Équipe de toute une région, depuis 2004-2005 à amasser au moins 100 points, grâce à son 46e but de la saison. Les membres du trio infernal composé de Sidney Crosby, Marc-Antoine Pouliot et Danny Roussin avaient été les derniers a réalisé l’exploit, prenant même les 3 premiers rangs des compteurs de la ligue il y a 8 ans. Trainor termine quant à lui au 4e échelon, à 10 points du champion Ben Duffy du Rocket, qui comme lui, n’a raté aucune rencontre de son équipe cette saison. Le numéro 17 de l’Océanic est le seul joueur du club a avoir joué les 68 rencontres, ce qui est aussi un exploit.

Pour sa part, avec 2 assistances, Scott Oke fini avec 71 points en 57 parties, Frédérik Gauthier grâce à son 22e filet atteint le cap des 60 points en 62 matchs, Alexandre Lavoie avec son 36e but, dont son 17e avec l’Océanic plus une passe, a amassé 47 points en 26 rencontres seulement à Rimouski et Anthony DeLuca avec une aide, touche le plateau des 40 points.

Pour revenir à la rencontre, la troupe de Serge Beausoleil menait 3-2, mais a accordé le but égalisateur avec seulement 46 secondes à faire en 2e période, ce qui a changé le momentum pour le 3e engagement où les locaux ont marqué 2 autres fois sans réplique en 2 minutes 54.

Les Remparts ont dominé au niveau des unités spéciales, marquant 2 fois sur 4 occasions, dont une fois à 5 contre 3, et n’écopant que d’une seule pénalité mineure simple durant toute la rencontre. Les visiteurs en ont tout de même profité, terminant 1 en 1 en attaque massive. 30 à 16 en faveur des Remparts au niveau des lancers au filet.

L’Océanic entammera donc sa préparation en vue des éliminatoires cette semaine, alors qu’il amorcera sa série 1/8 de finale 4 de 7 (2-2-1-1-1) vendredi et samedi, acceuillant les Olympiques de Gatineau pour les 2 premières parties au Colisée de Rimouski. Se sera la 3e fois en 18 saison que les deux équipes croisent le fer en séries. En finale pour la coupe du Président en 2,000, l’Océanic l’avait emporté en 5 parties et en huitième de finale en 2011, les Olympiques avaient gagné également en 5 matchs, grâce à 3 victoires en prolongation.

plus de nouvelles
0:15
Match d'ouverture
Il y a 1 jour
0:43
5 buts - Zavgorodniy
Il y a 2 jours
Promotion d'ouverture !
il y a 2 semaines
Communiqué - Dévoilement de la programmation et des nouveautés
il y a 3 semaines
Communiqué - Fin du camp d'entraînement
il y a 3 semaines
Communiqué - Nouvelle vague de coupures à l'Océanic
il y a 3 semaines