MENU
L’Océanic refuse de baisser les bras et balaye le double !!!!!

Auteur de plusieurs performances de grande qualité contre l’Océanic durant sa carrière, Sébastien Sylvestre a comblé ses nouveaux partisans en n’en signant une autre, mais cette fois dans le chandail de l’Équipe de toute une région, transformant un revers imminent en dramatique victoire de 5-4 en prolongation, aux dépents du Drakkar de Baie-Comeau, devant une foule incrédule de 4,634 spectateurs samedi, au Colisée de Rimouski.

Après avoir vu le Drakkar effacer un déficit de 2 buts avec 4 filets sans riposte, et avec moins de 5 minutes à faire en 3e période, la recrue Tyler Boland (6) a ravivé les espoirs des locaux avec un but en avantage numérique. Boland a été appelé à combler la perte du meilleur franc-tireur de l’équipe cette saison, Michaël Joly, auteur de 44 buts, qui s’est blessé vendredi soir. Le Terre-Neuvien a répondu présent au bon moment.

À partir de ce moment, la table était mise pour que Sylvestre joue les héros. Il a d’abord créé l’égalité 4-4 alors qu’il ne restait que 70 secondes à faire au temps règlementaire, puis, après 4 minutes de surtemps, il a jeté frénésie dans la foule avec son 30e but de la saison, son 10e avec l’Océanic, propulsant son club à une 14e victoire de suite, la plus longue séquence du genre cette saison, à travers la LHJMQ.

Sylvestre a ajouté une passe à sa fiche qui est maintenant de 10 buts 20 aides pour 30 points en 23 parties dans le Bas St-Laurent. Un autre joueur de 20 ans, Peter Trainor a également largement contribué avec 4 points (2+2), portant son total de filets à 28, alors que le 3e membre du trio, Frédérik Gauthier ajoutait 2 assistances à la récolte.

L’attaque à 5 de la troupe de Serge Beausoleil a disputé une 2e bonne partie de suite, avec 2 buts sur 3 chances seulement, tandis que le Drakkar comptait une fois en 5 opportunités. Les deux équipes auront eu le même nombre d’occasions au cours des deux rencontres, soit 9, et l’Océanic a marqué 4 fois contre une.

Pour un deuxième duel en moins de 24 heures, Baie-Comeau a dominé pour les tirs au but, cette fois avec 41, tandis que les locaux faisaient preuve à nouveau d’opportunisme avec 35 lancers. Philippe Desrosiers aura donc cédé 5 buts sur 80 lancers en 123 minutes et 51  de jeu, tandis que ses opposants ont concédé 12 buts sur 60 lancers durant 124 minutes pile.

Ce gain dramatique permet aux Bas laurentiens de se rapprocher à 2 points du sommet du classement général du circuit Courteau, et du Drakkar, tout en conservant une partie en main, match qu’ils joueront mercredi soir au centre Georges-Vézina, face au Saguenéens de Chicoutimi. Cette 7e conquête consécutive à la maison porte, au  moment d’écrire ces lignes, à 6 points, l’avance de l’Océanic sur l’Armada, à 7 sur les Foreurs et à 8 sur les Remparts, ces 3 équipes étant les seules qui peuvent encore devancer les rimouskois au 4e rang.

 

 

plus de nouvelles
0:53
Faits saillants | 19 novembre 2017
Il y a 17 heures
1:46
Faits saillants | 18 novembre 2017
Il y a 17 heures
La série de 5 parties de suite sans défaite en temps réglementaire sur la route s'arrête !
Il y a 1 jour
L'Océanic arrache un point.....mais perd un autre soldat !
Il y a 2 jours
Communiqué - 23e Patin-O-Thon de l'Océanic de Rimouski
Il y a 4 jours
Don Cherry nommé président honoraire des Célébrations de la 100e Coupe Memorial Mastercard
Il y a 6 jours