MENU
La course au titre dans l’Est sera palpitante jusqu’au bout !!!

Après avoir cédé le premier but moins de 3 minutes après le début de la rencontre, le Drakkar a explosé pour 3 filets en 3 minutes 12 à mi-chemin de l’engagement initial, en route vers une convaincante victoire de 7-2 sur l’Océanic, devant une excellente foule de 2,784 spectateurs au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau samedi.

Avec ce gain, les Nord-Côtiers se sont approchés à un seul point de l’Océanic, du sommet de la section Telus-Est et du 2e rang au classement général de la LHJMQ. Les deux équipes ont encore 8 parties chacune à jouer en saison régulière, aucune l’une contre l’autre, alors que les Bas laurentiens joueront 5 de ces 8 matchs à la maison, soit le contraire du Drakkar qui n’a plus que 3 rencontres locales à son agenda.

Jouant sous pression depuis son arrivée avec l’Océanic, en raison de la blessure de Philippe Desrosiers, donc devant se taper tout le boulot, le gardien Robin Gusse a craqué samedi, concédant au moins 4 buts faciles, dont 3 à des moments-clés, soit le premier, le 4e et le 5e du Drakkar. Gusse, qui comme tout autre joueur ou gardien dans le circuit, à le droit de connaître une contre-performence à l’occasion, a subi seulement sa 3e défaite en temps règlementaire en 16 présences devant le but de l’équipe, comptant notamment 10 victoires. Vétéran de 4 saisons et de 19 ans, le portier saura surement rebondir au cours de ses prochaines sorties.

Peter Trainor (41) et Scott Oke (26) ont été les seuls à déjouer Philippe Cadorette qui a reçu 32 lancers, un de moins que ses coéquipiers dirigeaient sur le but adverse. Ajoutant une passe, Trainor est grimpé au 24e rang des meilleurs pointeurs de tous les temps dans l’uniforme de l’Océanic, reléguant au 25e échelon…….Peter Straka, qui a marqué 2 fois pour Baie-Comeau samedi. Les deux joueurs ont amassé 166 points à Rimouski, Trainor comptant 81 buts contre 73 pour Straka.

Sur les unités spéciales, les deux équipes ont marqué une fois chacune, l’Océanic sur 4 occasions, le Drakkar sur 3 attaques massives.

Le sprint final de cette passionnante course au titre de section s’amorcera cette semaine alors que les 2 formations joueront leur 61e partie sur 68, mercredi dans le cas de l’Océanic qui recevra au Colisée de Rimouski, le Phoenix de Sherbrooke à 19 heures, et le lendemain jeudi pour le Drakkar qui rendra visite à l’Armada à Boisbriand.

plus de nouvelles
L'Océanic au bord du précipice !
Il y a 13 heures
Sea Dogs de Saint-John 5 vs Océanic de Rimouski 2
Il y a 14 heures
L'Océanic rebondit de belle façon....mais s'incline de nouveau !
Il y a 3 jours
La première va aux Sea Dogs !
Il y a 5 jours
0:56
Faits saillants | 18 mars 2017
Il y a 7 jours
1:05
Faits saillants | 17 mars 2017
Il y a 7 jours