MENU

La séquence victorieuse en série s’arrête à 5 !!!!!

Beau duel de gardiens samedi soir à Boisbriand, alors que l’Armada et l’Océanic se disputaient la victoire lors de la 2e partie de la série 1/4 de finale entre les 2 clubs. Devant une foule de 2,917 spectateurs, les locaux sont parvenus à égaliser la série une victoire de chaque côté, l’emportant 2-0.

Étienne Marcoux a signé le jeu blanc pour l’Armada en bloquant les 29 lancers dirigés vers lui. Il est devenu le 9e gardien en histoire, en 156 parties, à blanchir l’Océanic, qui était à chaque fois sur la route, n’ayant jamais subi cet affront à domicile en éliminatoires. C’est François Lacerte qui avait été, avant Marcoux, le dernier gardien a avoir passé le coup de pinceau aux Bas laurentiens en séries, le 25 mars 2011 à Gatineau.

Jacob Gervais-Chouinard n’a rien à se reprocher dans le revers, ayant bloqué 27 tirs, et n’ayant pas accordé de but à égalité numérique pour garder son club dans la partie jusqu’à la toute fin.

L’Armada a enfilé ses 2 buts sur l’attaque à 5, ayant obtenu pas moins de 11 occasions de jouer en supériorité numérique. L’Océanic a, évidemment, été blanchi su 5 attaques massives, qui en réalité furent 4, puisque Blainville-Boisbriand a écopé d’une mineure, après la fin de la 3e période.

La série qui se transporte maintenant à Rimouski pour les matchs 3 et 4 mardi et mercredi 10 et 11 avril, en devient maintenant une 3 de 5 avec 3 des 4 prochains matchs potentiels au Colisée de la 2e rue.

Un 5e duel sera assurément présenté vendredi le 13 à Boisbriand et l’Océanic devra se montrer aussi discipliné que ses adversaires, particulièrement sur la route, s’il désire poursuivre son chemin plus longtemps ce printemps.

En effet, après avoir bénéficié de 14 jeux de puissance contre 13 aux Foreurs, lors des 2 premières partie de la série 1/8 de finale à Rimouski, l’Équipe de toute une région a joué ses 4 matchs suivants sur la route, 2 à Val d’Or et 2 à Boisbriand et a subit 25 désavantages numériques tout en profitant de 13 jeux de puissance.

Comme son attaque massive est en panne (1 en 7 à Boisbriand) et celle de l’Armada est en feu (4 en 14 à domicile), il faudra inévitablement, pour espérer l’emporter, dans le camps de l’Océanic, réduire le nombre d’attaque à cinq de l’opposant.

plus de nouvelles
Joueur de la semaine Ultramar : Olivier Garneau (15 avril, 2019)
Il y a 3 jours
Horaire Demi-Finale | Océanic vs. Huskies
Il y a 5 jours
5e victoire en 5 parties sur la route en séries et passage en 1/2 finale !
Il y a 6 jours
Colten Ellis continue de hanter son ancienne équipe sur leur glace !
Il y a 7 jours
L'Océanic récupère de brillante façon l'avantage de la patinoire !
Il y a 1 semaine
Cette fois, les Screaming Eagles résistent en 3e période !
il y a 2 semaines