MENU

Mathieu Foster nous parle de son rôle en tant que physiothérapeute de L’Océanic

Lorsqu’on pense à une équipe de hockey, on pense immédiatement en tant qu’amateurs aux résultats de celle-ci, aux joueurs sur la glace et aux entraîneurs qui ont le mandat de faire progresser les sujets. Derrière les rideaux, il y a aussi des membres très importants, mais ô combien oubliés en les gérants/préposés à l’équipements, médecins, conseillers (ère) pédagogique et physiothérapeute pour ne nommer que ceux-ci. D’ailleurs, c’est sur ce dernier que nous allons nous pencher aujourd’hui.

En ce dernier jour de juin, nous avons demandé à notre physiothérapeute, Mathieu Foster, de nous parler de son rôle fort important au sein de l’équipe.

À priori, Mathieu est un athlète. Il a lui même joué au hockey et subi des blessures. C’est drôle à dire, mais c’est grâce à ces blessures qu’il fait ce métier aujourd’hui : « j’ai joué au hockey toute ma jeunesse. Jusqu’à aujourd’hui, j’ai subi des blessures qui m’ont fait côtoyer la thérapie du sport. Avec l’équipe, vient l’esprit de famille et de gang qui est vraiment le fun. »

« Ça me fait progresser dans le hockey même si ce n’est plus à titre de joueur »

Ce n’est pas le premier ni le dernier qui affirme vivre son rêve au travers de son métier. Et si on se rappelle le vieil adage de Confucius qui dit « Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour dans ta vie », alors Mathieu l’a bien compris.

À chaque jour, Mathieu arrive tôt afin de préparer sa journée et s’assure qu’il ne manque de rien pour les joueurs : « mon premier rôle c’est d’être là pour eux (les joueurs). J’arrive avant et je pars après eux pour m’assurer qu’ils ont toujours ce dont ils ont besoin. Je gère les bobos, les petits comme les plus gros. Je m’assure que l’apport énergétique soit suffisant dans les pratiques et entre les matchs. Je collabore à l’élaboration des plans d’entraînement pour développer les joueurs et pour la réadaptation au besoin. J’assure le lien entre le joueur, les médecins, les coachs, les agents s’ils sont sous contrat, pour le côté médical. C’est un genre de rôle pivot. J’ai aussi un rôle de grand frère qui sert à les soutenir et les écouter quand ça va moins bien. Je pourrais aussi dire que je joue le rôle d’une maman parfois parce que je dois les diriger, les ramasser. »

66016569_276140303220650_3561965903564242944_n
Mathieu Foster en action avec le gardien Colten Ellis.
Crédit photo : Saguenéens de Chicoutimi

Lorsqu’on demande à Mathieu pour quelles raisons il carbure autant à la physio, la réponse vient assez rapidement : « j’aime le raisonnement derrière les blessures. J’aime être capable de ramener un athlète le plus près possible du niveau qu’il était avant sa blessure. J’aime gérer une situation d’urgence, réfléchir rapidement au retour ou non sur la glace, discuter avec les coachs, suivre le joueur du moment de sa blessure, à travers toute sa réadaptation, jusqu’à son retour au jeu. Et en même temps, ça me fait progresser dans le monde hockey même si ce n’est plus à titre de joueur! »

plus de nouvelles
Camp d'entraînement 2019 : huit (8) joueurs sont redirigés
Il y a 8 heures
Remparts c. Océanic : Les Remparts ont le dessus sur les jeunes Océanic
Il y a 9 heures
Match préparatoire : les jeunes sous les projecteurs contre Québec
Il y a 17 heures
L'Océanic réduit son alignement du camp de 13 joueurs
Il y a 2 jours
Match des recrues - Richards (Bleus) 5 VS Crosby (Blancs) 1
Il y a 3 jours
L'équipe Richards (bleus) a le dessus!
Il y a 3 jours