MENU

Des joueurs de L’Océanic se distinguent par leur gestion de la rondelle et par leurs chances de marquer

L'Océanic de Rimouski

La première moitié de saison a permis d’en apprendre davantage sur de nombreux joueurs évoluant dans le circuit Courteau.  Avec près d’une trentaine de parties disputées pour la plupart des équipes, il a été possible de comptabiliser différentes statistiques très intéressantes, telles que la gestion de la rondelle, ou encore, les chances de marquer.

C’est ce qu’a fait Andy Lehoux, dépisteur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec pour FC Hockey. À travers ses réalisations, il a été possible de prendre connaissance de deux tableaux présentant la gestion de la rondelle chez les attaquants, ainsi que chez les défenseurs du circuit.

L’objectif de ces tableaux était de calculer le nombre moyen de revirements effectués par les joueurs. La moyenne était alors calculée selon 100 possessions de rondelle, avec un minimum de 120 minutes jouées à égalité numérique.

Dans ce premier tableau constitué d’attaquants, il est possible de voir que notre attaquant de 20 ans, Xavier Cormier, apparaît au 7e rang.

IMG_1035

Xavier affiche une moyenne de 5,3 revirements par 100 possessions de rondelle. Fluide et bon manieur de rondelle, Xavier a récolté 13 buts et 17 mentions d’aide pour un total de 30 points en 29 rencontres jusqu’à présent cette saison.

Dans le tableau des défenseurs, notre recrue de 16 ans Luke Coughlin est au 7e rang avec une moyenne de 4,7 revirements par 100 possessions de rondelle.

IMG_1037

Éligible au repêchage de la Ligue nationale de hockey en 2023, Luke a marqué à une occasion, en plus d’ajouter 7 mentions d’aide pour un total de 8 points en 23 rencontres cette saison.

Toujours dans le même tableau, il est possible de constater que notre défenseur natif de Gatineau, Frédéric Brunet, apparaît au 15e rang. De son côté, Frédéric affiche une moyenne de 4,9 revirements par 100 possessions de rondelle.

En lien avec les chances de marquer, deux joueurs de L’Océanic apparaissent dans le tableau cumulant celles à l’extérieur de l’enclave.

Cette statistique est basée sur les chances de marquer durant 60 minutes, avec un minimum de 120 minutes de jeu à égalité numérique.

IMG_1060

Notre attaquant suisse Louis Robin se classe au 3e rang, avec une moyenne de 8,1 chances de marquer, tandis que notre attaquant de 16 ans Maxime Coursol se place au 7e rang avec une moyenne de 7,8.

Cette saison, Louis affiche une récolte de 4 buts et 6 mentions d’aide, pour un total de 10 points en 22 affrontements. Après avoir vécu l’annulation du Championnat mondial de hockey junior, Louis est de retour à Rimouski pour terminer la seconde moitié de saison en force.

De son côté, Maxime a marqué à 3 occasions, en plus d’ajouter 2 mentions d’aide pour un total de 5 points en 14 parties. Doté d’un tir redoutable et d’un instinct de marqueur, Maxime n’hésite pas à diriger des rondelles au filet lorsque l’occasion se présente. Tout comme Luke Coughlin, il sera éligible au repêchage de la LNH en 2023.

plus de nouvelles
Malgré une liste d'absents qui ne cesse de s'allonger, on crée l'égalité dans la série !
Il y a 22 heures
L'Océanic a tenu le coup une période et demi et s'incline en levée de rideau !
Il y a 2 jours
L'Océanic réalise ce que d'aucun croyait possible !
Il y a 5 jours
Horaire de la deuxième ronde des séries éliminatoires
Il y a 5 jours
L'Océanic refuse de mourir et force la tenue d'un affrontement décisif !
Il y a 7 jours
Séries 2022 - Match 4 - VICTOIRE!!!! - Océanic (1) vs Sea Dogs (0)
Il y a 1 semaine