MENU

La commande était lourde mais les jeunes matelots l’on remplie !

De l’avis de plusieurs partisans, la victoire de 6-4 enregistrée par l’Océanic, devant 3410 spectateurs dimanche après-midi au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, aux dépends des Cataractes de Shawinigan, est l’une des plus satisfaisante, probablement la plus cette saison, et surement une des plus spectaculaire ces dernières années.

Privé de 8 joueurs réguliers, dont ses gardiens numéro 1 et 2 Colten Ellis et Raphaël Audet, la formation Bas-laurentienne, s’est également vu amputer de 4 joueurs avant la fin de la deuxième période, et pas les moindre, Alexis Lafrenière, Dmitry Zavgorodniy, Ludovic Soucy et Frédérick Janvier. C’est donc avec 14 joueurs de position que l’équipage a due jouer la 3e période, et contre vents et marées, avec une solide brise dans le visage, s’est assuré de la victoire durant ce 3e tiers-temps.

Serge Beausoleil a joué d’audace en choisissant le gardien Thomas Couture qui évolue avec les Chevaliers de Lévis Midget AAA, pour lui faire subir son baptême de feu dans la LHJMQ. Non seulement Couture a bloqué 16 tirs pour remporter sa première victoire, mais il s’est même permis d’amasser un mention d’aide sur un des buts des siens.

Aussi rappelé en raison du manque d’effectifs, Alexis Brisson, qui trône au sommet des pointeurs de la ligue Midget AAA également, a fait une belle impression, amassant lui aussi un aide.

Chassé du match avant la fin de la deuxième période, Alexis Lafrenière a eu le temps de faire des dégâts dans la défensive adverse, marquant ses 14e et 15e filets de la campagne, tout en ajoutant une passe. Cette production lui permet de dépasser le cap des 50 points cette année, mais également, lui permet de doubler Vincent Lecavalier au 7e échelon des meilleurs pointeurs de tous les temps, saisons et séries combinées dans l’uniforme Bas-laurentiens. Lafrenière a maintenant 266 points, un de plus que le grand numéro 4, et son prochain objectif est le 6e rang détenu par Jonathan Beaulieu avec 296.

Luka Verreaut a également participé à l’offensive locale avec ses 2 premiers buts en carrière dans la LHJMQ, les autres allant à Zachary Bolduc (7e) et Cole Cormier (5e), Zachary Massicotte amassant 3 assistances.

Le premier but de Verreault fut le coup d’envoi d’une poussée, par les deux clubs, de 6 buts en 10 minutes 19 au premier vingt. Se sont les unités spéciales des deux équipes qui ont fait gagner et perdre la rencontre. Après avoir résisté sans rien donné aux visiteurs sur un 5 minutes continues et un 3 contre 5 de 2 minutes complètes, les hommes de Serge Beausoleil ont également eu une occasions pendant une majeure et un 2 minutes appelé avant la fin pour inscrire 2 filets, et prendre l’avance 6-3.

L’Océanic tentera de profiter de 6 jours de repos pour d’abord dresser le bilan des blessures et du virus qui a frappé plusieurs joueurs au retour de Victoriaville, avant de reprendre le collier samedi face à l’Armada, à Blainville-Boisbriand

plus de nouvelles
Alexis Lafrenière et Isaac Belliveau dans l'équipe de la semaine LHJMQ | 2019-2020 | Semaine 12
Il y a 1 jour
Joueur de la semaine Ultramar | Alexis Lafrenière (9 décembre 2019)
Il y a 1 jour
13:05
Entrevue 25e anniversaire : Dave Malenfant
Il y a 1 jour
Dans les circonstances, la commande était vraiment trop lourde !
Il y a 2 jours
Autre festival offensif mais avec un résultat légèrement différent !
Il y a 3 jours
L.Océanic remporte un match fou ! fou ! fou !
Il y a 4 jours