MENU

La 18e saison en histoire de l’Océanic finie abruptement !!!

Finaliste pour l’obtention de la coupe du Président en 2012 et signataire de la 3e meilleure fiche en saison régulière au cours du dernier calendrier, l’Océanic n’a pas été en mesure de répondre comme il l’aurait voulu et s’est incliné en 6 parties en 1/8 de finale devant les Olympiques de Gatineau, en éliminatoires de la LHJMQ.

C’est par un gain de 2-1 dimanche devant 2,730 personnes à l’aréna Robert-Guertin que les Olympiques ont concrétisé leur 2e victoire consécutive en séries sur l’Océanic, après celle de 2011, les Bas laurentiens ayant remporté le premier affrontement entre les 2 clubs en 2000.

Ayant marqué 10 buts dans les 3 premières rencontres de la série, la troupe de Serge Beausoleil en a cédé 13 durant la même période, puis, resserrant sa défensive, l’Océanic n’a concédé que 7 filets aux opposants dans les 3 dernier duels pour en marquer…… 3 seulement !!!!

On peut chercher de midi à 14 heures pour tenter d’expliquer le revers de l’Équipe de toute une région, mais certains chiffres ne mentent pas. D’abord, l’attaque à 5 qui n’a produit que 5 buts sur 32 opportunités durant la série, pour une moyenne d’efficacité de 15,6 %. En plus, un des ces filets est survenu à 5 contre 3 et deux autres furent compter alors que l’équipe tirait de l’arrière par 3 buts, donc seulement 2 buts sur 29 chances durant des moments-clés.

Ensuite, le net avantage du personnel de soutien des Olympiques au point de vue production par rapport à celui de l’Océanic. Outre Étienne Boutet qui est un défenseur beaucoup utilisé, les 3 autres buts gagnants de Gatineau dans la série furent marqué par Jonathan Bourcier et Jordan Kennedy, deux membres de la 4e ligne et par Simon Tardif-Richard dans le dernier match, son premier but de toute la série.

Pendant ce temps, si Alexandre Lavoie avec 8 ainsi que Peter Trainor et Samuel Morin avec 7 points chacun ont bien produit offensivement, le 4e meilleur pointeur dans la série pour l’Océanic fini avec 3 points. 9 joueurs utilisés durant la série par Serge Beausoleil n’ont récolté aucun point contre 3 pour Gatineau, incluant Samuel Courtemanche qui n’a joué qu’une seule rencontre.

Enfin, l’Océanic a cédé l’avantage de la patinoire en perdant le 2e match à domicile, et n’a jamais été capable de le récupérer, étant même blanchi pendant 110 minutes et 42 secondes à Robert-Guertin, de la fin de la partie numéro 3 (65 secondes) jusqu’à 9 minutes 37 de la 3e période du match numéro 6, alors qu’Alexandre Lavoie avec son 5e de la série, réussissait son dernier but en carrière dans le circuit Courteau. Lavoie, tout comme Casey Babineau et Kevin Gagné, a vu son stage junior prendre fin sur cette note, les 3 joueurs ayant complété leur saison 20 ans en 2013.

 

 

 

plus de nouvelles
« Nous avons vu une belle progression depuis le début du camp »
Il y a 21 heures
« Je sais que si tu ne fais pas les efforts nécessaires et même plus, quelqu'un d'autre le fera »
Il y a 3 jours
Mise en vente des billets : tous les détails
Il y a 1 semaine
25e anniversaire : dévoilement des grandes lignes de la saison
Il y a 1 semaine
Une soirée mémorable à prévoir : retrait du #87 de Sidney Crosby
Il y a 1 semaine
Océanic de Rimouski : Édition 2019-2020
il y a 3 semaines